samba de janeiro

10 novembre 2007

la musique

Ce qui est bien ici, c'est qu'il y a toujours de la musique, partout, dans les bars, dans les soirées étudiantes. Mais genre pas de la musique de merde, de la techno k-vô lalali lalala, même un jeudi soir de beuverie de base, et ben ya un groupe qui joue, avec guitarre chant percu, des classiques de samba, de forró, de pagode, et c'est quand même vachement la classe. Par contre, forcément, je connais jamais, donc je suis obligée de marmonner quand tout le monde chante en coeur. En effet, tout ce que je connaissais c'etait "samba de janeiro" et "patchi fotchi tamboooooooo, agarra tchiki tchiki tchki taaaaaaaa" (je suis sure que vous connaissez tous, c'est tube de l'été M6 où, si je me souviens bien, des indiens d'amazonie chantaient et dansaient)

Ah bah d'ailleurs, voila la video, c'est plus simple


Carrapicho-Tic Tic Tac

Et donc et bien maintenant, non seulement je sais que cette chanson a en fait des paroles qui veulent dire quelque chose mais en plus, je les connais. Je vais donc vous révéler ce grand secret:
"Bate forte o tambor,
eu quero tic tic tac"
Ce qui veut dire
"bat fort le tambour, (ou enfin, tape fort sur le tambour quoi)
je veux tic tic tac (c'est derniere phrase par contre n'a vraiment aucun sens je crois)"

Donc voilà. Mes collocs m'ont aussi appris que quand elles étaient petites, y'avait des concours de Lambada à l'école, genre organisés et tout.
Bref, maintenant, je connais une autre chanson, assez indispensable parceque c'est un peu l'hymne et quand ils (les musiciens) la jouent, tout le monde est trop sympa et trop content, c'est la communion générale, tout le monde est heureux d'être brésilien.

"J'habite dans un pays tropical,
béni par dieu,
et beau par nature,
mais quelle beauté!"

Et tout le monde chante ensemble et répète les phrases ("Mais quelle beauté!")


Daniela Mercury - Pais Tropical
envoyé par Verdegaio

La vidéo vaut le coup, rien que pour la chanteuse, daniela mercury (?...), qui a ma foi, des sacrées cuisses et qui est vraiment habillée avec une classe folle.

Posté par morganemorgane à 22:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]


06 novembre 2007

je suis à la bibliothèque

Voilà. Je suis à la bibliothèque de mon école. Je devrais écrire mon rapport sur l'irrigation du maïs, maintenant que j'ai finis celui sur le comerce international du maïs (rolala, décidément, je fais vraiment que des trucs de gauchos), mais non, à la place je vais écrire un super message sur mon blog. Heureusement, comme sou francesa (c'est vraiment top d'être étranger parcequ'on final, une part de tes comportements tombe sous la responsabilité de ta nationalité, c'est pas toi qui est bizarre, c'est juste les français en général), même si quelqu'un lit par dessus mon épaule, il comprendra rien donc ce sera moins la honte.

J'aimerais poster une superbe photo de la plage où je suis allée, avec moi en bikini sirotant une caipirinha au soleil couchant mais malheureusement... premierement, j'ai pas d'appareil photo (donc pas de photos à moi) et deuxièmement le temps fut nuageux à pluvieux durant l'intégralité du séjour. Par contre, la mer était vraiment géniale, les vagues sont parfaites pour jouer dedans pendant des heures, faire la petite sirène dans l'écume, boire la tasse, se relever après une vague avec les cheveux en forme d'éponge géante qui tombent dans les yeux... j'ai redécouvert ces joies que je croyais avoir perdu à jamais au moment de l'adolescence.

A la place, je vais mettre une autre photo qui n'a rien à voir mais que je trouve impressionante:

irrigation_en_carrousel__sur_pivot_central__des_champs_de_Wadi_Rum_en_Jordanie

Figurez-vous qu'il s'agit d'une image satellite montrant l'irrigation en carrousel (sur pivot central) des champs de Wadi Rum en Jordanie, dans le désert quoi. C'est fou, non?

Bon, je met quand même une photo d'internet de la plage où je suis allé. C'est quand même un peu industriel, ça fait un peu côte méditérranéenne espagnole.

Guaruja01_800

Sinon, et bien aujourd'hui, il pleut à mort, et je suis venue en vélo, et mon vélo est dehors donc je pense que je vais me mouiller les fesses incessament sous peu.

Voilà pour aujourd'hui, ah si, une autre petite anecdote brésilienne, ici les avocats ça se mange sucré (j'ai pas encore essayé). Et d'ailleurs les avocats sont vraiment très très gros.

Posté par morganemorgane à 16:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 octobre 2007

billet humeur

Bonjour,
je vais vous raconter mon reveil d'hier qui, sur le coup, m'a mis de très mauvaise humeur. J'avais passé la journée du vendredi avec une grosse gueule de bois, à regarder des films à la télé comme Sense and Sensibility (qui dure très très longtemps) ou encore Shopgirl (je crois que c'est un film qui n'est sorti qu'en DVD, sans passer par la case cinema) ou même un film australien sur des skater de 15 ans, avec en guest star, Tony Hawk (...il doit être connu dans le monde du skate-board) et le sponsorship très marqué de Quicksilver. Bref. Le vendredi soir, je suis allée, toujours avec ma gueule de bois sous le bras, au concert d'un chanteur brésilien très connu semble-t-il (l'une de ses chansons à servi de générique à la telenovela il y a quelques temps, c'est dire) qui s'appelle... Lenine! et moi je trouve ça vraiment très drôle de dire que je suis allée à un concert de Lenine. re-Bref. En me couchant vendredi soir, je pensais que j'allais enfin gouter au repos des justes, me lever à midi, quand il ferait déjà bien chaud, ce qui m'aurait donné une excuse pour ne rien faire de la journée. Mais Dieu, ou plutôt, le service de vaccination contre la rage, en avait décidé autrement. En effet, vers 8h30, je fut tirée de mon lourd sommeil par une chanson type country brésilienne (certaneja) diffusée par les hauts parleur de la combi du dit service de vaccination contre la rage, qui avait choisi le trottoir juste en face de ma fenêtre pour stationner et vacciner des chiens et des chats toute la matinée. Au bout de trois chansons à fond et deux trois annonces du type "Allez-Allez! Ce matin, profitez-en, faites vacciner vos petits amis, les grands-les petits, les chiens-les chats!", ils ont arrêté la musique, je me suis dit, cool je vais pouvoir re-dormir, mais non! Figurez-vous que le voisin s'est acheté un nouveau coq! La belle idée... et comme tous les coqs, il ne chante pas genre au lever du soleil pour saluer la nouvelle journée qui s'annonce mais bien à peu près tout le temps, sans cohérence apparente. Donc voilà, du coup je me suis levée et je suis allée regarder la télé.

Mais heureusement, la France a battu la Nouvelle-Zélande. Comme ici, le rugby tout le monde s'en branle comme de l'an quarante, on a regardé le match à trois français, sur TV5-Amérique Latine, comme de vrais expatriés (expat'), et après on est allé manger une glace au kiwi pour fêter ça. Et après on a regardé le Labirynthe de Pan en DVD. Et après je suis allée me coucher. Et ce matin j'ai regardé un film sur l'histoire d'un couple américain de patinage artistique aux J.O. et à la fin, ben ils gagnent et ils s'embrassent parceque la fille avait déclaré son amour au gars, mais en fait c'était la copine du gars qui était derrière la porte, du coup lui, il savait pas, et elle, elle était trop vénère parcequ'il avait pas répondu et tout, mais juste avant de commencer à patiner pour la finale, il lui a dit qu'il l'aimait et qu'il voulait spend the rest of my life with you et donc à la fin de la finale, ils s'embrassent sur la glace.

Bien, voilà mon week-end suractif, mais cet après-midi, je travaille, c'est décidé. Et la semaine prochaine, je vais à la plage et ÇA, ça c'est cool.

guaruja

A bientôt!

Posté par morganemorgane à 17:06 - Commentaires [5] - Permalien [#]

26 septembre 2007

le Brésil par le petit bout de la lorgnette

Je voulais attendre d'avoir des photos passionantes à montrer ou des anecdotes ébourrifantes à raconter pour ajouter un nouveau message, mais bon, en attendant, je vais vous faire part des reflexions anodines que je me fais tous les jours.
(au passage, là maintenant, à la télé ils passent une version très rock par un brésilien (avec l'accent donc) de I'd like to live in America, de la comédie musicale West Side Story (et non West Side de Paname des Enhancers))

Donc, par exemple:
- ici, on voit déjà moins de Converse qu'à Paris et en plus, il n'y a que des Converse basses, jamais des hautes

- ici, le camion poubelle, le camion qui récolte les déchets recyclables, la camionette qui distribue les bouteilles de gaz, TOUS passent une petite musique caractéristique (chacun une différente) genre comme le marchand de glaces dans sa voiturette du temps de nos parents/grands-parents (enfin comme on voit dans les téléfilms qui se passent dans les années 50)

- ici, (attention, quart d'heure cool) on fume les joints petit 1. purs, et petit 2. sans filtre d'aucune sorte; le bout par lequel on aspire c'est juste... ben... un bout de la feuille quoi, qui devient de plus en plus mou et mouillé à mesure que le joint est consommé. Je trouve ça très irritant et j'arrive pas à les convaincre que c'est tellement plus agréable, propre et hygiénique de mettre un simple petit bout de carton

- ici, les filles font TOUTES (ou presque) de la manucure (genre s'arracher la cuticule = le petit liseret de peau un peu plus translucide à la base de l'ongle), même les pas vieilles meufs. Mais attention, ne pas s'arracher la cuticule avec les dents parceque ça fait moche et ça fait mal, ça saigne, faut le faire bien, avec une petite pince coupante spécialement conçue à cet effet. Pour que ça fasse moins mal et que ce soit plus facile, il est d'usage de se ramollir le bout des doigts dans un peu d'eau chaude ou de mettre une petite crême, elle aussi spécialement conçue à cet effet.

- ici, il y a au moins un chien dans chaque maison. Parfois j'ai l'impression d'être dans les 101 Dalmatiens quand ils se mettent tous, de proche en proche, à aboyer pendant mille ans (je crois que dans le film, c'était pour sauver les petits chiots si mignons qui avaient été séquestrée par la maîtresse SM Cruella). Donc je me demande pourquoi ils font ça ici. D'ailleurs le putain de chien de chez moi a détruit un de mes t-shirt et je suis trop vénère.

CIMG3015
Voici le chien donc, Dalaï, vétu d'un t-shirt avec son nom marqué dessus, oui oui, vous avez bien vu

Et là, surprise! moi aussi j'ai un t-shirt avec mon nom (enfin mon surnom)

CIMG3001

Mon surnom, Ra-Tim-Bum, vient d'un programme pour enfant, Castelo Ra-Tim-Bum, où il y a une sorcière qui s'appelle Morgana, voilà... (c'est pas très croustillant comme révélation)

- quand ils brûlent les champs de canne (qui couvrent un bonne partie de l'état de São Paulo), ça fait de la cendre partout, dans toute la ville, c'est fou. C'est un peu la cendre comme quand on fait brûler une feuille de papier, enfin c'est pas une poudre épaisse qui recouvrirait et qui momifierait tout comme à Pompéi par exemple.

- le dernier comédien à avoir interprété le Bozo-le-Clown brésilien est désormais derrière les barreaux pour "problèmes dérivés de l'usage de drogues illicites" (selon l'article de wikipédia consacré à ce sujet). En parlant de personnages connus, j'ai pas bien compris pourquoi mais ici pour dire que quelqu'un est fou ou sous l'emprise de drogues illicites, on dit qu'il est "louco como o Batman", "fou comme Batman"...

- ici, beaucoup moins de gens (enfin d'étudiants en tous cas) fument des cigarettes et les filles ont presque toutes des cheveux mi-longs à longs (très peu avec les cheveux courts quoi).

Bon, j'ai plus d'idées, mais si je découvre d'autres choses IN-CRO-YABLES, je completerai.

Sinon, ça y est, j'ai la télé, et même que j'ai le cable! Je vais donc pouvoir regarder les telenovelas vraiment très très cool comme 7 Pecados ou Paraiso Tropical (je pense que ça pourrait faire l'objet d'un article futur mais faut que je me mette à jour d'abord car maheureusement j'ai manqué la résolution de l'affaire MAIS QUI A TUÉ THAIS BON SANG???). Heureusement, grâce aux chaînes américaines du cable, je vais pouvoir regarder des choses beaucoup moins vieille meuf comme Grey's Anatomy ou The O.C. (Newport Beach).
Sur ce, je m'en vais réviser pour mon examen sur les machines agricoles woohoo!

Posté par morganemorgane à 01:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 septembre 2007

Ouais! des photos!

Aujourd´hui j'ai des photos! Je vais donc les poster dans ce message et agrémenter le tout de petits commentaires.
Tout d'abord, il y a quelques week-ends, genre il y a deux ou trois semaines, nous sommes allées moi et ma colloc russe-suisse-de-mon-lycée passer le week-end a São Paulo yeah! Le samedi, nous avons donc pris le ônibus depuis Piracicaba jusqu'à São Paulo city. Au passage, je précise que les bus, c'est un truc de malade, ils sont super confortables, tu peux presque t'allonger dans les sièges, ils sont ultra moelleux, pas besoin de petit coussin pour éviter d'avoir des fourmis aux fesses (ce qui est très désagréable). D'un autre côté, étant donné qu'ici c'est donc soit bus soit avion, vaut mieux que le bus soit confortable si tu dois y passer 36h pour aller à Buenos Aires ou Salvador de Bahia (ou je sais pas trop où...). Bref. On s'est baladé en ville, on a mangé des sushis dans le quartier japonais de Liberdade qui habrite environ UN MILLION (!!!) de japonais:

Liberdade

donc ça, c'est le quartier avec les lampadaires trop funky

me_sushis

et là, c'est moi en train de manger des sushis

ensuite, on s'est promené un peu dans le centre de São Paulo (qui n'est pas très très joli il faut le dire) et Anna a faillit se faire voler son appareil photo peu de temps après avoir pris cette photo-ci:

avant_le_vol

Mais elle a vaillament attrappé le voleur par le t-shirt et l'a retenu si bien et si fort que le malfrat a fini par rendre l'appareil photo en s'excusant. Le soir par contre on est allé boire un (des) coup(s) et manger dans un quartier très sympa, un peu bohème artiste trop cool, Via (ou Villa je ne sais plus) Magdalena.

Malheureusement, Anna est partie dimanche dernier-dernier (le 25 aout donc) et nous avons donc été fêter sa despedida au bar Dr.Einstein, tout près de l'école (l'ESALQ), et qui se situe entre une station service et un autre bar (et après ya encore un autre bar, c'est la rue des bars quoi). Il y avait toutes mes collocs plus deux gars d'une autre república, Tamagoshi et Pastor. Mes collocs s'apellent Shogai, Euklids, Geada... c'est pas leur vrai nom, comme je l'ai déjà dit, tout le monde a un surnom hihihi. Voici donc une photo de nous, au bar =O)

antartica

Ici, on boit de la bière très très light (dans le sens pas beaucoup de gout) et très très fraiche, ce qui au final n'est pas du tout désagréable. On boit aussi bien sur de la CAIPIRINHAAAAAAAAAAAAA, mais aussi des batidas (très facile à faire: il faut des fruits, du lait concentré, de la cachaça (on dit PINGA si on est cool au brésil) et un blender/mixeur pour blender/mixer le tout) (et de la glace aussi, de la glace partout tout le temps, même dans le vin mais comme il est souvent pas bon, c'est pas grave).

Il y a deux semaines, on a aussi fait une "integração", c'est-a-dire... je sais pas trop en fait, une sorte de fête entre deux repúblicas. Donc la c'était la mienne, Nois Q Sabb et la Biosfera, 15 gars de biologie dans UNE maison.

NQSxBiosf

gnah! photo de groupe: les filles c'est ma colloc, les garçons, c'est l'autre

quintal

là c'est dans le quintal (en gros, la terrasse derrière la maison)

Voila! J'ai enfin réussit a mettre les photos, ça faisait une semaine que j'essayais, ma mission est donc accomplie pour aujourd'hui. Je vais pouvoir me consacrer entièrement au visionnage de ce merveilleux film tiré d'un roman de staphen king ou une meuf qui vit seule dans un bled paumé des Rocheuses sauve et séquestre un ecrivain qui a eu un accident près de chez elle (un peu comme Emma's Gluk, mais en différent et en plus gore à la fin).

Au revoir!

Posté par morganemorgane à 03:56 - Commentaires [4] - Permalien [#]


17 août 2007

bien.

Bien. De toute évidence, mon précédent message était nul car plagiaire (ou plagiatique, ou...), je m'excuse donc auprès des offensé-e-s.

Je vais donc maintenant raconter des trucs sur le Brésil parce qu'après tout, on est la pour ça et j'émaillerais ce message de petites expressions idiomatiques pour que vous en ressortiez moins bêtes (là encore, une forme de plagiat des cochambambettes mais bon...).

J'habite donc dans une colloc (uma república) de 7 meufs, 5 brésiliennes et ô suprise! une fille qui était dans mon lycée à Ferney-Voltaire que j'avais pas reconnu mais qui elle, m'a reconnu (et j'avoue que je me suis sentie relativement populaire). En gros, on dort à deux par chambre, ya un petit chien qui m'aime un peu trop à mon goût, un ordinateur avec internet (internet) et une terrasse géante pour faire des Barbecues (churrascos). Ce qui est vachement bien, c'est que les Barbec-sky-saucisses ici, c'est churrasco-viande de beauf (hahaha, de beuf.)-caipirinha.

Sinon, j'ai commencé les cours à l'ESALQ et ce matin j'ai eu un cours de production de café avec un prof qui ressemblait à Johnny Cash (vraiment) http://http://www.johnnycash.com/
cash_narrowweb__300x413_0
et qui nous a fait un plaidoyer sur la légalisation du cannabis (maconha hé non, ça veut pas dire "mon con") en disant que c'était pas pire que l'alcool (classique), que le café ou même que le chocolat, qui tous stimulent la libération de dopamine. J'avais très envie de rire mais comme pour l'instant je connais pas grand monde en cours, y avait personne à côté de moi avec qui rire...

Quoi d'autre? Hier, j'ai vu un méta-lézard (j'avoue que j'ai du regarder comme s'écrivait le mot lézard, au début je croyais que c'était lézarre) ou un mini-crocodile, je ne sais pas trop (en tout cas c'est um lagartão), comme ça, tranquilou sur le trotoire. Là encore j'avais envie de rire mais je marchais seule.

Une dernière chose pour ce soir, en fait ici, les rites d'intégration et les traditions de l'école sont vraiment bien ancrés, c'est autre chose que Denys déguisé en fouine ou Eloi en Petit Ours Brun. Par exemple, tout le monde se voit attribuer un surnom à son entré dans l'école et tout le monde l'appelle comme ça, même certains profs. Bref. Je vais donc vous révéler le mien, bien que j'ai un peu du mal à me présenter comme ça: Ra-Tim-Bum. Voilà...

Bon, je m'arrête et vous dit à bientôt, en m'excusant pour le ton morne qui ressort surement de ce message mais j'arrive pas à faire autrement.

Posté par morganemorgane à 01:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 août 2007

Le départ

(bon c'est la honte, pour de vrai je suis déjà arrivée mais j avais pas mis de message avant le départ alors bon... et puis la j'ai la flemme alors j'ecrirais demain ou après-demain sur ma nouvelle vie super trop cool)

Mes amis, je dois m'en aller
Je n'ai plus qu'à jeter mes clés
Car elle m'attend depuis que je suis né
L'Amérique (le Brésil)

J'abandonne sur mon chemin
Tant de choses que j'aimais bien
Cela commence par un peu de chagrin
L'Amérique (le Brésil)

L'Amérique (le Brésil), l'Amérique (le Brésil), je veux l'avoir et je l'aurai
L'Amérique (le Brésil), l'Amérique (le Brésil), si c'est un rêve, je le saurai
Tous les sifflets des trains (nan ya pas de trains au Brésil, c'est le bus ou l'avion), toutes les sirènes des bateaux
M'ont chanté cent fois la chanson de l'Eldorado
De l'Amérique (le Brésil)

Mes amis, je vous dis adieu
Je devrais vous pleurer un peu
Pardonnez-moi si je n'ai dans mes yeux
Que l'Amérique (le Brésil)

Je reviendrai je ne sais pas quand
Cousu d'or et brodé d'argent
Ou sans un sou, mais plus riche qu'avant
De l'Amérique (le Brésil)

L'Amérique (le Brésil), l'Amérique (le Brésil), je veux l'avoir et je l'aurai
L'Amérique (le Brésil), l'Amérique (le Brésil), si c'est un rêve, je le saurai
Tous les sifflets des trains (même commentaire), toutes les sirènes des bateaux
M'ont chanté cent fois la chanson de l'Eldorado
De l'Amérique (le Brésil)

L'Amérique (le Brésil), l'Amérique (le Brésil), si c'est un rêve, je rêverai
L'Amérique (le Brésil), l'Amérique (le Brésil), si c'est un rêve, je veux rêver

Posté par morganemorgane à 01:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 août 2007

Bernard Pivot

Aujourd'hui, je suis d'humeur café littéraire. Je viens de finir un livre qui entre dans mon top 5 haut la main: Suzanne la pleureuse de Alona Kimhi. Au début on croit que ça va être dur à lire car les phrases sont longues mais on rentre dedans très facilement et c'est hyper-prenant, on plonge dans l'intériorité de la personnage (?) principale, c'est génial.
Mes deux autres préférés livres que je conseille ardument sont The God of Small Things de Arundhati Roy, un histoire tragique et dramatique indienne trop prenante qui fait pleurer et tout, et Ask The Dust de John Fante, magnifiquement écrit.

Bon voilà, c'est fini pour aujourd'hui, je vais retourner à cette journée grise et pluvieuse, essayer de faire quelque chose de constructif, peut-être sortir dans la rue et mouiller mes converses en toile, je ne sais pas.

Au revoir.

Posté par morganemorgane à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2007

Posté par morganemorgane à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2007

premier message

bonjour à tous,

la maintenant je m'ennuie donc j'ai décidé de créer moi aussi un blog. Je m'étais promis de pas en créer un mais j'ai craqué.

Je suffoque dans ma colloc qui n'est plus vraiment la mienne. Je vais vous décrire la nouvelle composition de cette colloc qui n'est plus la mienne:

chambre 1:
moi, ya moins de choses dedans qu'avant car j'ai déménagé pleins de choses vers ma maison de Bretagne, dont la circonscription est récemment passée à gauche.

chambre 2:
il s'agit de l'ex-chambre de Sophie, qui se trouve en ce moment en Bulgarie, à Budapest (haha lol hihihi, en fait elle est à BucaRest avec un R comme Roumanie, moyen mémotechnique fort utile). Cette chambre donc, est désormais occupée par une fille du Honduras, je l'appellerais par la suite "la hondurassienne" même si en vrai je crois qu'on dit hondurienne, sur-excité et pourrie gâtée, dont je ne sais toujours pas l'âge mais quand je lui ai dit que j'avais 21 ans, elle m'a dit que j'étais encore trop jeune (pour sortir dans des bars). Donc elle a forcément plus de 21 ans.

chambre 3:
celle de Sandrine qui abrite en ce moment un sous-locataire, taupin frère de Sandra Mauriac qui s'appelle Thomas.

chambre 4:
ex-chambre de Sarah. C'est une italienne qui a hérité de cette chambrette avec vue sur le cimetière. Elle est très très pote avec la hondurassienne, mais est moins sur-excitée, même s'il lui arrive de reprendre en coeur les cris et les éclats de rire de la hondurassienne.

chambre 5:
ex-chambre de Malte, l'allemand frisé, ex-ex-chambre de Violaine, avec double vue sur le cimetière, voire même sur le chien dégueu de Dubos. C'est une fille d'une école de chimie de Bordeaux qui est en stage chez Véolia pour l'évaluation des risques des bâtiments (genre, oups, là, ya une marche, il faudrait mettre un panneau attention à la marche, comme Jean-Luc Reichman)

Voilà, je vais poster mon message pour voir ce que ça donne.

Posté par morganemorgane à 20:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]